Bienvenue

Sur notre site Internet, vous trouverez des moyens de prévention pour une bouche et des dents saines ainsi que des informations pratiques sur l'équipe et le cabinet.
N'hésitez pas à nous contacter !



Cabinet Dentaire des Drs Crahay

Dr. Guy CRAHAY, Diplomé de la faculté de chirurgie dentaire de Nancy

Dr. Guy-Olivier CRAHAY, Diplomé de la faculté de chirurgie dentaire de Nancy

Dr. Alain LOUVEL, Diplomé de la faculté de chirurgie dentaire de Nancy

Dr. Roxane VALLEE, Diplomée de la faculté dentaire de Reims

4, rue saint pierre
55100 Verdun
Tél. : 0329860255

Recherche

par mot-clés

Charte déontologique
Edentation totale
Vous avez perdu la totalité de vos dents, soit au maxillaire (en haut) soit à la mandibule (en bas) soit sur les deux arcades. La solution traditionnelle du dentier n'est guère satisfaisante.

Les dents tiennent grâce à leur racine. Quand une dent manque, il est classique de s'appuyer sur sa racine pour la reconstituer (couronne, prothèse).

Quand la partie visible de la dent manque, on peut alors s'appuyer sur les dents ou les racines d'à côté pour reconstituer la dent absente (bridge).


Quand toutes les racines sont absentes, il est alors impossible de trouver un appui pour faire tenir les prothèses classiques. Il est traditionnel de concevoir une prothèse totale adjointe, encore appelée "dentier". Si son esthétique est parfois satisfaisante, il est peu probable que son confort soit agréable, voire supportable.


Même s'il est esthétique, le traditionnel dentier suppose de réduire le confort (goûter, embrasser...) et la fonction (mâcher, croquer, mordre...)


Indépendentaire Editeur - Tous droits réservés
La pulpite
Vous venez de consulter en urgence pour une douleur intense sur une dent. Bien que cette douleur ai été soulagée en urgence par votre praticien, cela n'a pas suffi à en supprimer les causes.

Votre douleur est causée par une réaction inflammatoire très douloureuse encore dite "rage de dent" : c'est la conséquence de l'évolution d'une carie pas ou mal soignée.

Une carie est tout d'abord petite, puis, si elle n'est pas soignée avec les techniques appropriées elle continue à s'étendre en détruisant davantage de tissu dentaire. Petites ou de moyennes étendues, il est possible d'arrêter leur évolution sans grande difficulté.


En revanche, une fois que la carie a atteint le nerf de la dent, elle provoque une inflammation très douloureuse. II est possible que cette inflammation se produise sous un plombage, un composite ou une prothèse.


L'évolution peut dégénérer vers une mortification du nerf de la dent provoquant un abcès : la douleur est alors encore plus forte, puisqu'une infection bactérienne vient se rajouter à l'inflammation et que le tout est contenu sous ces restaurations.


Que faire en cas d'urgence?

Votre praticien vous a soulagé en urgence :

L'acte d'urgence a consisté à vous soulager rapidement et à vous remettre, généralement, une prescription médicamenteuse : respectez scrupuleusement cette ordonnance afin que le praticien puisse agir sur des tissus moins inflammatoires... et donc moins douloureux

Votre praticien vous donnera un rendez-vous

Afin de programmer confortablement la durée nécessaire et le plateau technique adéquats pour traiter la cause de votre douleur. N'hésitez pas à le rappeler en cas de difficultés.


Indépendentaire Editeur - Tous droits réservés